Fanfiction Star Wars - Au travers des étoiles

Au travers des étoiles

Cet écrit est la suite de « Le contrat ».

Oui, j'écris totalement cette fic parce que Nyn-na me manque et que c'est sûrement l'un de mes OCs favoris. Et puis l'univers de Star Wars est tellement riche en possibilités que ça me convient parfaitement. Bien sûr, l'intrigue se passe toujours en l'an 34/35, soit après Star Wars 7, mais comme elle suit les évènements de ma première histoire, tu peux oublier les films suivants. Le spoil présent ici ne devrait concerner que des références, et la fin sera changée, mais c'est toi qui gères ce que tu lis, moi je me contente d'écrire.


 

C'est tout ce que j'avais à dire, bonne lecture. Nina j'espère que tu aimeras.


 

[TW : violence, combats]

Prologue

Rey attendait devant la porte sombre. Elle soupira, frustrée et déçue. Pour retrouver cet homme, elle avait risqué sa vie et traversé une bonne partie de la galaxie. Lorsqu'elle avait enfin été en face de lui et qu'elle lui avait tendu le sabre laser qui était sien, en gage d'invitation à rejoindre le combat, à rejoindre ceux et celles qui se battaient pour la liberté, il avait saisi l'arme pour la jeter par dessus son épaule comme s'il s'agissait d'un déchet. Puis il était retourné s'enfermer dans la hutte de pierre qui lui servait de logement. Rey avait été récupérer la relique Jedi puis elle s'était placée devant la porte, frappant contre le bois en appelant l'ermite. A bout de patience, ce dernier finit par ouvrir, la regardant avec agacement.

- Va-t-en, dit-il d'un ton dur.

- Pas avant de vous avoir convaincu de m'aider, répliqua la jeune femme.

- Je ne t'aiderai pas.

- Il ne s'agit pas que de moi, mais aussi de la galaxie ! On a besoin de vous.

- Ce qu'il se passe dans la galaxie ne me concerne plus depuis longtemps, siffla l'homme.

Rey plongea ses yeux dans les siens, comme pour déceler les sous-entendus de ces phrases.

- Mais vous êtes Luke Skywalker, le dernier Jedi, le héros qui a défait l'empereur. Vous n'avez pas le droit de nous abandonner maintenant !

- Et bien je vais le faire quand même, renchérit son interlocuteur avec humeur.

La jeune femme lui jeta un regard indigné.

- Elle m'avait dit que vous m'aideriez à maîtriser la Force. Il faut croire qu'il n'y a pas que moi que vous allez décevoir.

Luke n'eut pas besoin de demander qui était « elle », il le savait. Leïa, sa sœur. Depuis tout ce temps, après tout ce qu'il avait fait, elle continuait de croire en lui. Il esquissa un bref sourire et poussa un lent soupir. Rey leva la tête, croyant qu'il se résignait à sa requête, mais alors qu'elle s'apprêtait à le remercier, il la coupa.

- Je n'ai pas accepté, affirma-t-il, et je n'accepterai pas. Toutefois, je vais te donner un autre moyen de trouver ce que tu cherches.

La rebelle réceptive à la Force ferma la bouche et acquiesça, attentive. Luke l'invita à entrer dans sa maison, puis à s'asseoir en face de lui. Elle resta silencieuse pendant qu'il remplissait deux tasses d'un liquide chaud. Il lui tendit l'une d'elles et elle la saisit, profitant de l'offre. Elle amena lentement le récipient sous son nez et huma l'odeur agréable de fleurs et de plantes qui s'en dégageait. Rey prit une première gorgée, savourant le goût fruité comme la chaleur, tout en attendant patiemment que son hôte ne parle.

- Comment tu t'appelles ? demanda-t-il alors.

- Rey.

- Et bien Rey, tu te trompes à mon propos.

La jeune femme ouvrit la bouche pour protester mais Luke leva la main pour lui signifier de se taire.

- Si tu veux des réponses, affirma-t-il, essaie d'écouter un peu.

Elle hocha la tête, docile. Elle savait que sans ses informations, elle ne pourrait pas aller bien loin.

- Je dis que tu te trompes parce que je ne suis pas le dernier Jedi.

Il planta son regard dans celui de son interlocutrice, amusé par la surprise qui avait provoqué l'écarquillement de ses yeux.

- Il existe une planète, reprit l'homme, Shili, où vit l'espèce des Togrutas depuis des générations. C'est un peuple pacifique de nature qui reste en dehors des guerres, quelles qu'elles soient. L'Ordre Jedi de la République a pourtant connu quelques membres Togrutas. Aujourd'hui, une seule est encore en vie. Elle est retournée auprès de son peuple, peut être pourra-t-elle t'aider.

- Une autre Jedi ?! s'écria Rey avec espoir tout en se levant. Mais alors nous allons sûrement pouvoir gagner cette guerre !

Luke leva les yeux au plafond, agacé.

- Assis toi.

Elle s’exécuta, soucieuse de la réaction du maître Jedi.

- Cette femme a vécu la guerre des clones et aussi l'empire. Elle a combattu toute sa vie, avec la République, avec la Résistance. Je ne sais pas pourquoi elle s'est retirée du combat, mais si elle est retournée sur Shili, c'est bien pour échapper à tout ça. C'est une grande chance d'avoir entendu parler d'elle, son existence est un secret à l'heure actuelle. Ne t'attends pas à trouver une alliée là bas ou même une combattante, elle est sûrement décidée à poursuivre sa vieillesse dans le calme. Mais je pense qu'elle pourra t'aider avec la Force à défaut de rejoindre la cause. Compris ?

- Oui, acquiesça-t-elle. Comment s'appelle cette femme ?

- Ahsoka Tano.

Chapitre 1 : Association ardente

Nyn-na termina son exercice d'assouplissement dans le dojo, heureuse de constater que ses capacités étaient de nouveau à leur paroxysme après son rétablissement. Trois semaines s'étaient écoulées depuis qu'elle avait accepté de travailler pour le Premier Ordre. Et elle sentait la différence avec la situation précédente. En effet, par un simple contrat, elle était passée de potentielle menace à alliée fiable. Elle pouvait maintenant se balader le long du croiseur, armes en mains, et n'était plus sous surveillance. Mais surtout, l'attitude des soldats était radicalement plus agréable. Là où elle essuyait des regards condescendants et une haine non dissimulée, elle décelait aujourd'hui beaucoup moins d'animosité, et si une grande majorité des militaires ne lui portaient pas une amitié ouverte, ils lui manifestaient un respect bien visible. Évidemment, la mercenaire n'était pas dupe, elle savait que ce changement était principalement du au fait qu'elle ait risqué sa vie pour sauver celle de Kylo Ren. La jeune femme s'était fait la réflexion que protéger le Commandant du Premier Ordre avait de bons côtés, elle avait toutefois pris soin de ne pas préciser que pour réaliser son sauvetage héroïque, elle avait poussé le haut gradé par la fenêtre d'un immeuble, et pas depuis le rez de chaussée. Bien que perdue dans ses pensées comme dans ses mouvements harmonieux, elle nota la présence de l'utilisateur de la Force dès que la porte de la salle s'ouvrit. L'homme s'appuya avec nonchalance contre le mur, patient. Sans cesser son étrange et gracieux rituel, la chasseuse de primes soupira.

- La vue te plaît, ça va ?

Kylo sourit avant d'avancer pour se placer en face d'elle. Il ne pouvait toujours pas s'expliquer pourquoi il appréciait autant cette femme, mais il commençait à comprendre la nature de cette relation, et l'évolution de cette dernière ne lui déplaisait pas.

- Tu comptes m'admirer encore longtemps ou tu viens t'entraîner ? reprit Nyn-na.

Cette fois ci, il décida de répondre à la pique envoyée.

- Les deux.

Surprise, la mercenaire se figea, fixant son allié tout en fronçant les sourcils, comme pour analyser ces deux mots prononcés avec désinvolte. Sans tenter d'échapper au regard bleu électrique de son interlocutrice, il retira son haut et le jeta sur une étagère non loin de lui, puis il se mit en garde.

- Alors ? demanda-t-il. Entraînement ?

La jeune femme porta une première attaque en guise de réponse, qu'il esquiva souplement. Les coups s'enchaînèrent avec fluidité, tous deux habitués à la technique de l'autre. Bien qu'elle soit toujours aussi rapide et imprévisible, Kylo pouvait maintenant prendre le temps d'observer avec attention les mouvements de sa redoutable adversaire. Il pouvait voir les muscles de son corps onduler sous ses sollicitations, apercevoir ses iris briller de concentration ou encore entendre son souffle contrôlé. Il la trouvait belle. Après tant de temps passé à fréquenter la guerrière, il la connaissait, mais la découvrait encore un peu plus à chaque instant. Le Jedi renégat ne l'aurait avoué pour rien au monde, mais la mercenaire lui plaisait, autant physiquement que moralement. Il aimait son assurance, ses yeux couleur océan, son éloquence remarquable, ses cheveux roux, son côté rebelle, son sourire taquin. Il ne parvenait pas à trouver quelque chose en elle qu'il ne supportait pas, et cela le fascinait autant que cela le frustrait. Nyn-na glissa sous le bras tendu du Commandant, se rapprocha de lui, leva son genou pour toucher son estomac, rata sa cible en frôlant ses côtes et se baissa pour éviter le poing gauche qui venait vers sa joue. Kylo tendit une jambe pour la faire basculer au sol mais la mercenaire, trop agile pour perdre son équilibre, se rattrapa sur ses mains et se replia en levant son corps en l'air par la force de ses abdominaux. Elle resta un instant ainsi et l'utilisateur de la Force se fit de nouveau la réflexion qu'il la trouvait sublime. Elle balança alors son pied vers lui mais il l'attrapa et tenta de la faire tomber. Nyn-na résista et lorsque leurs forces respectives se rencontrèrent dans une nouvelle offensive, ils tombèrent au sol. Kylo baissa les yeux vers la mercenaire qui était sous lui, une sensation particulière lui tordit les entrailles tandis qu'une étrange lueur passait dans ses iris sombres.

Désir.

Désir ardent.

Un feu mental qui se propageait en lui comme si tout son être n'était plus que combustible inflammable.

Il ne comprenait pas, mais s'en fichait. A cet instant, le Premier Ordre n'était pas son affaire, pas plus que les rebelles ou la Force. Seuls comptaient le visage de Nyn-na, ses cheveux roux éparpillés autour de sa tête, ses yeux bleus qui le percutaient comme une vague le ferait, et l'attractivité de sa bouche.

La chasseuse de prime ne pouvait bouger dans cette posture. Mais en réalité, cela lui importait peu, elle n'en avait pas envie. Elle pouvait sentir le contact du torse du Commandant contre elle. Elle fixait avec curiosité la façon dont il la regardait. Quelque chose avait changé, elle le voyait. Avec une douceur qu'il ne se connaissait pas, le jeune homme posa ses lèvres contre celles de sa partenaire. Elle avait anticipé l'action, il avait été très lent, et elle savait que cela avait été volontaire, pour lui laisser le temps de refuser. Mais elle avait accepté, se demandant quelle sensation se produirait en elle. Maintenant elle savait.

 

 

 

 

 

 

La suite prochainement j'espère.

 

Nyn-na me manquait, donc j'ai commencé en 2018 (oui aussi loin) à écrire une suite, mais par manque de temps, d'inspiration, et d'autres problèmes comme la perte de mon cerveau, j'ai du mettre le projet en pause. Je ne promets pas une écriture régulière, une grande présence, ou une avancée rapide, mais poster ce prologue c'est comme faire une promesse que je terminerai cette histoire comme toutes les autres que je mets en ligne.

 

Nina, merci encore de ta patience, et surtout de ta présence. Je sais que t'as du mal à t'en convaincre des fois, mais je ne le répèterai jamais assez, tu es vraiment importante pour moi. Je n'écris pas des histoires pour tout le monde, tu es ma muse en quelque sorte.


 


 

/début écriture : Juillet 2018 (ouais ça date je sais)/

Ajouter un commentaire

 
×